Accès à la profession

Pour devenir auditeur légal, deux diplômes qui ont une passerelle entre eux, permettent d’exercer les fonctions de commissaires aux comptes : le CAFCAC (Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Commissaire Aux Comptes) et le DEC (Diplôme d’Expertise-Comptable). On compte aujourd'hui en FRANCE, plus de 13 500 professionnels indépendants et compétents.

Voies d'accès au commissariat aux comptes

Visiter le site www.devenirauditeurlegal.fr

Le CPCAC (Certificat Préparatoire aux fonctions de Commissaire aux Comptes)

Le CPCAC permet d'ouvrir la voie de l'audit et de l'expertise comptable aux étudiants se trouvant hors du champ des matières comptables et financières.

Les étudiants titulaires d'un diplôme national de master reconnu par l'Etat ne conférant pas 4 UE sur 7 du DSCG doivent obligatoirement passer le CPCAC pour pouvoir s'inscrire en stage.

La période d’inscription au CPCAC a lieu chaque année du 1er au 30 janvier. Les candidats doivent joindre à leur dossier la fiche d'inscription jointe.

Nous vous informons que les épreuves écrites devraient se tenir le vendredi 27 mars 2020 à PARIS et à LYON.

Vous trouverez à cet effet dans le fichier "ressource", une présentation s'intitulant "CPCAC mode d'emploi".

Le service Formation Initiale de la CNCC reste à votre disposition pour tout complément d'information (formation.initiale@cncc.fr - 01 44 77 82 82). 

Fiche inscription CPCAC

Le CAFCAC (Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Commissaire Aux Comptes)

Qui est concerné ?

  • Toute personne titulaire d'une diplôme de grade Master ne conférant pas 4 UE sur 7 du DSCG.

Comment s'inscrire ?

  • Les inscriptions ont lieu chaque année du 1er au 30 janvier.
  • La demande est à adresser à la CRCC (documents à fournir accessibles sur www.devenirauditeurlegal.fr)

Un cursus en 3 ou 4 étapes : 

  • Etre diplômé d'un Master universitaire Bac +5 (sciences économiques, droit, sciences politiques...) ou d'un Diplôme d'école de commerce, d'ingénieur...
  • Préparation du CPCAC (Certificat Préparatoire aux fonctions de Commissaire Aux Comptes).
  • Stage de 3 ans.
  • 2 diplômes qui ont une passerelle entre eux : le CAFCAC (Certificat d'Aptitude aux Fonctions de Commissaire Aux Comptes) et le DEC (Diplôme d'Expertise Comptable).

Une passerelle existe entre le CAFCAC et le DEC :

  • Passerelle DEC (ouverte aux titulaires du nouveau CAFCAC) : possibilité de passer le DEC suite à l'obtention du CAFCAC.
  • Titulaire du DEC n'ayant pas rempli les obligations de stage commissariat aux comptes : possibilité de faire un stage supplémentaire de 2 ans puis de s'inscrire sur la liste des commissaires aux comptes, sans avoir à passer le CAFCAC.
http://www.devenirauditeurlegal.fr

Le DEC (Diplôme d'Expertise Comptable)

C’est le parcours dit « classique », après l’obtention du bac : 

  • Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) : Niveau Licence bac +3.
  • Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) : Niveau Licence bac +5.
  • Stage professionnel de 3 ans avant de passer l'examen conduisant au DEC : Niveau Doctorat bac +8.
  • Diplôme d'Expertise Comptable (DEC)

Au sein du ressort de la Compagnie Régionale d’AMIENS, plusieurs établissements proposent des formations permettant de préparer les diplômes nécessaires à l’inscription au stage d’expertise comptable et commissariat aux comptes afin de se présenter aux épreuves du diplôme d’expertise comptable.

Pour plus d’informations

Le stage de commissaire aux comptes

La Compagnie Régionale nomme un contrôleur de stage qui a pour mission de superviser les stagiaires tout au long de leur période de stage. 

Le stage est une période d'expériences professionnelles au cours de laquelle le stagiaire est un collaborateur à part entière du cabinet d'audit qui l'emploie. 

 

CONDITIONS D'ACCES AU STAGE DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

Le stage professionnel prévu au 5° de l’article L. 822-1-1 est d’une durée de 3 ans.

Il est ouvert aux personnes qui remplissent les conditions pour se présenter au certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes en application de l’article R. 822-2.

Il est accompli chez une personne physique ou dans une société inscrite sur la liste prévue à l’article L. 822-1 et habilitée à cet effet.

 

MODALITES D’INSCRIPTION AU STAGE DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

Le stagiaire doit fournir au président du conseil régional, par lettre recommandée avec accusé de réception, quinze jours au moins avant le début de son stage :

  • Son nom et son adresse*.
  • Le nom et l'adresse de son laître de stage*.
  • Une attestation du maître de stage indiquant qu'il accepte de recevoir le stagiaire et la date du début du stage*.
  • Les justificatifs des titres, diplômes, attestations de formation ou autorisations exigées pour se présenter au certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

*Le stagiaire est tenu aux mêmes obligations en cas de changement de maître de stage.

 

FORMATION

Au cours de ces 3 années de stage, le stagiaire a l'obligation de 24 journées de formations, également réparties sur les 3 années de stage. Ces formations alternent déontologie, comportement professionnel et formation technique.

 

Consulter le règlement de stage